dimanche 2 août 2009

Claude-Henri Chouard – L’oreille musicienne


Cette fois, je ne vais pas te parler d’un roman, ni d’un recueil de nouvelles, ni même d’une BD, mais bien d’un ouvrage scientifique, tout ce qu’il y a de plus sérieux. Ce livre m’est littéralement tombé dessus alors que je parcourais les rayons de mon magasin préféré. En lisant le 4e de couverture, j’ai tout de suite su qu’entre nous, ce serait une histoire qui durerait.

Claude-Henri Chouard est membre de l’Académie nationale française de Médecine, et accessoirement ancien chef du service ORL d’un hôpital paraît-il très connu outre-Quiévrain. Avec L’oreille musicienne, il entreprend le pari (réussi, autant cramer la fin tout de suite) d’expliquer de long en large le cheminement que suit une note de musique, entre le moment où elle quitte les doigts du musicien jusqu’à ce qu’elle résonne dans nos petits cerveaux. Pour ce faire, l’auteur compile un impressionnant travail de recherche qui fait appel à la physique (comment se forme un son), à l’anatomie (comment fonctionnent nos oreilles), à la psychologie cognitive (quelles zones de notre cerveau interviennent dans la perception de la musique), à la sociologie culturelle et l’ethnologie (pourquoi le diapason diffère-t-il d’une culture à l’autre), mais également à la linguistique et, forcément, à la musicologie.

Je dois reconnaître que c’est parfois assez pointu, avec quelques formules mathématiques pas toujours piquées de vers, et qu’il y a des passages où j’ai carrément décroché. A mi-chemin (annexes comprises, le bouquin tire quand même dans les 400 pages), je l’ai même laissé de côté un bon mois, histoire de reprendre quelques lectures plus légères avant d’attaquer la dernière ligne droite. Néanmoins, ce livre est passionnant pour tout amoureux de la musique un tant soit peu curieux. Personnellement, je ne connais pas le solfège et je me considère tout au plus comme un musicien du dimanche. J’y ai quand même trouvé un plaisir difficile à dissimuler car l’auteur a tout mis en œuvre pour tenir le lecteur en haleine.

Il a notamment eu l’excellente idée d’introduire son texte par 90 pages d’entretiens avec d’illustres chanteurs, musiciens, compositeurs ou chefs d’orchestre. Cette mise en bouche lui permet de poser quelques questions très concrètes auxquelles les chapitres qui suivent s’efforcent de répondre. Ce qui rend plus digestes les longues pages de démonstrations théoriques. Exemples : Pourquoi y a-t-il statistiquement beaucoup moins de gauchers parmi les pianistes que parmi les violonistes ? Un sourd peut-il chanter juste ? Pourquoi le diapason a-t-il toujours tendance à monter de quelques hertz au cours d’un opéra ? Comment a-t-on convenu de fixer le diapason sur un la-3 à 440 Hz ? Pourquoi l’oreille absolue devient-elle un handicap avec l’âge ?

L’oreille absolue est justement l’un des thèmes récurrents de ce livre : cette aptitude rarissime qui permet à certains musiciens de nommer non seulement toutes les notes de musique qu’ils entendent (ils sont capables de distinguer une douzaine de notes par seconde !), mais également de reconnaître la fréquence du diapason et même d’associer une note à chaque bruit survenant dans leur environnement.

L’auteur s’attarde également sur les différences de perception selon l’âge, le sexe, la culture, l’opposition droitiers-gauchers, etc. Dans ses conclusions, il amène une hypothèse qui nécessitera encore sans doute des années de recherche avant de pouvoir être avérée : plus qu’un simple fait social ou culturel, la musique répondrait à un véritable besoin physiologique chez l’être humain. Pourquoi ?

Pour le savoir, tu devras te plonger dans la lecture de ce livre certes parfois un peu austère, mais passionnant d’un bout à l’autre. Un must pour tous les mélomanes, de l’amateur que je suis à l’initié.

Petite cerise sur le gâteau, c’est bourré de ces petites observations étonnantes qui épateront la galerie à la prochaine réception de l’ambassadeur.

1 commentaire:

Double Vigie a dit…

L'auteur presque octogénaire continue son activité :
http://recorlsa.online.fr/oreillemusicienne/index.html