vendredi 23 octobre 2009

La promesse Shining : Blackjazz

Shining, ça va peut-être devenir mon groupe préféré. Parce que c’est un parcours hors du commun. Sur les deux premiers albums, très marqués free jazz, on sentait encore le lien de parenté avec Jaga Jazzist, dont sont issus les deux membres fondateurs. Puis la rupture. In A Kingdom of Kitsch You Will Be A Monster est un premier virage, sec et furibard. Le sax est toujours là, mais les guitares prennent le dessus et imposent une couleur beaucoup plus rock, voire carrément rock prog. Deux ans plus tard, Grindstone confirme le glissement, même si les racines jazz sont toujours bien présentes. L’ensemble commence à prendre une tournure qui s’inspire de plus en plus du metal. N’oublions pas que nos petits amis sont Norvégiens, bref, des compatriotes des groupes de vikings métalleux les plus hurlants.

Le 25 janvier prochain sortira Blackjazz, cinquième album de ces voraces aux yeux clairs. Ici et là, Shining lève un bout de voile sur ce que sera ce nouveau disque : plus lourd, plus violent, plus cru. Le premier extrait a fait l’objet d’une diffusion sur la télé norvégienne. Y’a pas à dire : ça décoiffe. On suivra tout ça de très très près…





Les liens

Le site officiel : http://www.shining.no
Sur MySpace : http://www.myspace.com/gninihs

2 commentaires:

Yohann a dit…

wow... cool!

Julien a dit…

Yes ! Ca a l'air vraiment pas mal tout ça. Je vais essayer de suivre ce groupe de beaucoup plus près !