lundi 12 janvier 2009

Petula Clarck / El-Dinah / Graffen Völder - Yo Split EP

Pour bien commencer l’année, je te propose une petite visite guidée de ma chère Wallonie, entre les cougnoles et la saucisse blanche, l’Eau de Villée et les boulets sauce lapin, la Ciney blonde au fût et le boudin de Liège. Pour la divine tarte al’djot, désolé, mais je n’ai pas de groupe nivellois sous le coude.

Voici donc un court EP ma foi fort sympathique, qui nous emmène sur un circuit vallonné entre les terrils et les bassins sidérurgiques.

Point de départ de ce voyage : Mons où on découvre deux titres du duo Petula Clarck. Rien à voir ici avec la poupée décolorée qui chantait Downtown. On a plutôt à faire à deux brûlots punk-rock, bordéliques voire épileptiques. Un œil sur le compteur effacera le moindre doute qui aurait pu subsister sur l’urgence des compositions : mis côte à côte, les deux morceaux de Petula Clarck n’atteignent pas les deux minutes. En boxe, ça ne fait même pas un round et on est pourtant déjà au tapis. C’est ce qu’on appelle du « vite fait bien fait ».

Deuxième ville étape : Andenne. On y retrouve El-Dinah dont on avait déjà parlé l’année dernière. Le relief se fait plus escarpé, on change donc de braquet. A l’approche frontale de Petula Clarck, El-Dinah répond en fourbissant ses armes : des structures complexes et tortueuses, des changements de tempo à chaque méandre. Non madame, El-Dinah ne fait pas dans la dentelle. Mais là où Petula Clarck dévalait les pentes en trompe-la-mort, El-Dinah préfère jouer au yoyo en queue de peloton avant de placer l’accélération fatale, là où on s’y attendait le moins. Moi, sur le bord de la route avec ma casquette et mon frigo-box, j’applaudis des deux mains.

L’arrivée se juge à Huy, la ville où le duo basse-batterie Graffen Völder reprend le relais avant le dernier sprint. L’ultime virage se négocie sous un torrent de sauvagerie, faisant virer toutes les aiguilles dans le rouge. Pas très académique, Graffen Völder nous gratifie d’un sprint final en zig zag : sur le tandem, l’un pédale pendant que l’autre déstabilise les adversaires à coups de chaînes de vélo sur la tronche. Au contrôle pipi, pas sûr qu’on ne retrouve que de l’eau chez ces deux-là. Mais quand on entend les clowneries de la bourgmestre locale, on leur pardonne tout.

Sur la ligne d’arrivée, je scrute le chrono : six morceaux (deux chacun), emballés en moins de 20 minutes. C'est ce qu'on appelle une belle introduction au rock wallon.

Les liens

El-Dinah sur MySpace : www.myspace.com/el-dinah

Graffen Völder sur MySpace : www.myspace.com/graffenvolder

Petula Clarck sur MySpace : www.myspace.com/petulaclarck

Commander l’album : http://www.mandai.be/info.php?id_mandai=50491

2 commentaires:

Mathieu a dit…

Yo man!
Wago /Petula Clarck

Mathieu a dit…

Le nouvel album de Petula CLarck est sorti!
20 titres sur None Records.
Disponoble via Mandaï dans tous les bons disquaire et via ce lien.

http://www.mandai.be/info.php?id_mandai=50517

Yo
Wago