samedi 26 décembre 2009

The Beast of 2009

2009 aura été une année particulièrement mouvementée, certainement la plus chahutée des trente peu glorieuses que j’ai vécues jusqu’à présent. Nul doute que ces secousses se ressentiront au travers de cette petite compilation en dents de scie sans prétention, BO de 365 jours après lesquels je ne pourrai que prendre un nouveau départ. Dans les jours qui viennent, un lien te permettra d’écouter cette compile à la maison. N’oublie pas d’acheter tout ce qui te plait. Et ne t'offusque pas trop du mauvais goût prononcé de l'artwork...






Higamos Hogamos – The Creeper
Extrait de l’album Higamos Hogamos


Sorti de nulle part, le duo britannique Higamos Hogamos ratisse large. Au shaker ou à la cuiller, ces deux allumés mixent 30 ans d’influences pop, psyché, glam, noise et electro, et pondent avec The Creeper le tube que Bowie n’a jamais écrit avec Daft Punk.

Le plus anachronique.


Grand Duchy – The Lone Song
Extrait de l’album Petits Fours


Avant de se lancer avec les Pixies dans une giga-tournée des supermarchés et des parcs d’attraction, Frank Black a sorti sans trop faire de bruit un album en duo avec son épouse Violet Clarck sous le patronyme de Grand Duchy. Il prouve ainsi que malgré les apparences, une partie de lui-même a conservé le sens du gros refrain qui tache. The Lone Song incarne l’hymne pop parfait, tiré par des ficelles solides comme des câbles d’acier.

Le plus efficace.


Carl – La Pelouse
Extrait de l’album Où Poser des Yeux ?


Sarcasme et cynisme ont rarement été aussi bien servis que sur cette chanson de Carl. Plus méchant qu’une bouteille d’Orangina, il brosse en noir foncé un portrait décapant de Monsieur et Madame tout le monde… et se permet le luxe d’y insérer un solo de trompette.

Le plus piquant.


Big Business – The Drift
Extrait de l’album Mind The Drift


Même s’ils font partie de la joyeuse équipe des Melvins depuis 3 ans, les deux membres fondateurs de Big Business poursuivent leur propre parcours, désormais accompagnés d’un troisième larron à la guitare. Si ce nouvel album ne m’a pas convaincu sur la durée, le titre The Drift s’est rapidement imposé comme un incontournable. Batterie martiale, tempo qui se paume en chemin, explosion de guitares et chant enragé.

Le plus percutant.


OM – Meditation is The Practice of Death
Extrait de l’album God is Good


On pourra toujours polémiquer sur la monotonie ambiante qui caractérise tous les albums de Om. On pourra toujours constater l’effet de répétition, d’année en année. Mais ce sont justement les petites nuances dans cette apparente variation sur un même thème qui font de Om un groupe hors du commun. Sur ce morceau, on reconnaît immédiatement les ingrédients : voix pastorale, basse amorphe, batterie têtue… une routine que vient briser, en guise de conclusion, un solo de flûte.

Le plus hypnotique.


Tarwater – Time Slipped By
Extrait de la bande originale de Donne-moi la main


Un disque acheté en Ecosse, sur lequel des Allemands chantent en Anglais pour la BO d’un film français. L’album est splendide dans son ensemble, mais j’ai un petit faible pour ce morceau pour une raison toute conne : j’ai l’impression que la basse fait des bulles comme si elle avait pété dans le bain. Et ça m’amuse.

Le plus imagé.


Hope Sandoval and The Warm Inventions – Trouble
Extrait de l’album Through The Devil Softly


Jadis voix de Mazzy Star et, plus tard, des Chemical Brothers sur le morceau Asleep For A Day, Hope Sandoval peut désormais occuper un terrain laissé libre par Catpower depuis que Chan Marshall a décidé de vendre des disques. Tout en délicatesse, elle déclame ses états d’âme sur des nuages folk et bluesy. Murmures, douceur, chaleur.

Le plus brumeux.


Health – Die Slow
Extrait de l’album Get Color


Health passe à la moulinette les codes du rock et accouche de ce titre qui aurait pu être taillé pour les pistes s’il n’était couvert d’une épaisse couche de brouillard cacophonique.

Le plus bruyant.


Sonic Youth – Massage History
Extrait de l’album The Eternal


Il aura fallu plus de 25 ans de carrière à Sonic Youth pour prendre conscience de la dimension charnelle que pouvait prendre la voix de Kim Gordon, jusqu’alors habituée à utiliser son organe comme une lame de rasoir. Résultat : en conclusion de The Eternal, les New Yorkais nous gratifient de ce titre qui sent les fluides corporels à plein nez.

Le plus humide.


Casse Brique – Or Ahx
Extrait de l’album Glumor


Vent de folie sur Bruxelles avec la sortie du premier album du duo guitare batterie Casse Brique. Ils sont bourrés (de talent). Ils ne se prennent pas au sérieux. Ils multiplient les concerts. Ils ont forcé le respect, avec une musique qui à la base n’était pas forcément évidente.

Le plus entraînant.


Black Elk – She Pulled Machete
Extrait de l’album Always a Six, Never a Nine


Sorti en 2008 mais arrivé jusqu’à mes oreilles que très récemment, l’album de Black Elk est une pure merveille. Souvent inconfortable, la musique de ce quatuor de Portland, Oregon, traduit un certain malaise, voire quelques visions névrotiques qui n’ont pas toujours été sans conséquence, le guitariste ayant transité par plusieurs institutions psychiatriques.

Le plus dérangé.


Sunn O))) – Aghartha
Extrait de l’album Monoliths and Dimensions

Pas toujours très inspiré et parfois carrément insupportable, Sunn O))) s’est retroussé les manches sur son dernier album et a cherché à produire autre chose que des gros riffs de guitare ultra compressés qui s’étirent à l’infini. La saturation épaisse est toujours au menu, mais surprise, c’est une voix d’outre-tombe qui vient rajouter une chape de plomb supplémentaire sur ce titre à la limite de la rupture.

Le plus dangereux.


 


3 commentaires:

Adriano a dit…

Thanks Al !

J'ai de quoi écouter au boulot :o)
Mon serveur iTune est en manque cruelle de nouveauté !
J'ai écouté les deux premiers, c'est pas mauvais je dois dire ! ;o)

a+
Adri

AL a dit…

Même s'il n'y en a que deux qui te plaisent, je suis déjà content. Attention, le dernier morceau est vraiment très très dur

sarah a dit…

J'aime bien le petit gout de cafard de Sonic Youth